Comment savoir si votre stratégie email marketing est efficace ? Dans cet article, nous décortiquons les 4 indicateurs clés de succès d’une campagne emailing.

Taux de délivrabilité

C’est le pourcentage d’emails qui sont bien arrivés dans les boites mail de vos contacts. Il doit être compris entre 96% et 100%. Si ce n’est pas le cas, c’est qu’un des fournisseurs d’accès a bloqué l’entrée des e-mails étant considérés comme spams.

Taux d’ouverture

C’est le pourcentage d’emails ouverts parmi tous ceux qui sont arrivés à destination. Il est considéré bon lorsqu’il avoisine les 20%, néanmoins ce chiffre n’est qu’une moyenne, il diffère selon le secteur d’activité et les cibles visées. Pour l’améliorer, il faut prêter une grande attention à l’objet du mail ainsi qu’au pré-header : la phrase insérée avant le header de votre newsletter et qui sera visible avec l’objet du mail. Ces phrases sont déterminantes pour votre taux d’ouverture. Il faut donc qu’elles attisent la curiosité sur le contenu de la newsletter, qu’elles soient potentiellement personnalisées (avec le nom du destinataire par exemple), et qu’elles soient explicites. Un objet trop vague ne donnera pas envie au lecteur d’ouvrir le mail. De la même façon qu’un nom d’expéditeur trop impersonnel ne donnera pas envie au lecteur de lire : entre Caroline B. <carolineb@entreprise.com> et Marketing <newsletter@entreprise.com>, le destinataire préférera qu’une vraie personne s’adresse à lui ou elle, plutôt qu’être la cible d’un service marketing.

Une autre façon d’optimiser le taux d’ouverture est de travailler avec l’automation. Cette fonctionnalité permet de créer des scénarios utilisateur, et donc de mieux cibler vos lecteurs en envoyant vos mails au bon moment. Ainsi, votre newsletter sera plus susceptible d’être ouverte.

Taux de clics

Il correspond au nombre de clics sur les boutons ou liens que vous avez placés dans votre newsletter, en comparaison avec le nombre de fois où ils ont été affichés. Pour certaines newsletters, ce taux peut être moins important, notamment si l’email était plutôt informationnel et n’avait pas pour but de ramener un client ou un prospect sur votre site. Néanmoins, si tel était le but, il y a plusieurs façons d’améliorer ce taux !

Pour cela, il faut perfectionner la lisibilité, afin que le lecteur sache où regarder, et soit tenté de cliquer sur les liens et boutons « call-to-action » que vous mettez à leur disposition.

Taux de conversion

C’est le nombre d’individus qui ont suivi l’action marketing prévue par la campagne. Vous pouvez voir ce taux grâce aux résultats de Google Analytics, ou bien en mettant en place des formulaires de contact. Pour un meilleur taux de conversion, il faut tenir la promesse annoncée dans la newsletter : en annonçant une réduction de 30%, qui est finalement soumise à de multiples conditions auxquelles votre destinataire n’a pas accès, votre taux de conversion sera très faible.

À présent vous avez toutes les cartes en main pour comprendre vos résultats de campagne !

Cet article vous a aidé ? Vous pensez qu’il peut aider d’autres personnes ? N’hésitez pas à le partager et à nous faire vos retours !